Facundo Arana Francophone

Le forum francophone de Facundo Arana
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [ARTICLES] Facundo Arana dans CLARIN (10-09-06)

Aller en bas 
AuteurMessage
DS
Moderatrice
Moderatrice
avatar

Nombre de messages : 163
Age : 36
Localisation : Polynésie Française - Tahiti
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: [ARTICLES] Facundo Arana dans CLARIN (10-09-06)   Mar 12 Sep - 1:01

Je cherche le calme et l’équilibre



Le bel homme de « Sos Mi Vida », la télécomédie célèbre de Canal 13, met le poids de sa renommée de bon type. Il parle pour la première fois de sa séparation, après 10 années avec Isabel Macedo. Il raconte ses problèmes de santé. Et il va jusqu’à faire des excuses à ceux qui se sont inquiétés pour lui.

- Connaissez-vous la blague qui est racontée sur vous, à propos du bon de vous êtes ?
« Non », on a surpris Facundo Arana et est prêt à nous écouter.

Ils disent que quand vous mourriez, vous allez au ciel. Et vous montez tellement, que San Pedro sort et vous crie « Punaise, Facundo que t’arrives t-il ? »

Arana met du temps à rire, mais il le fait finalement. Et il affirme immédiatement. « Je suis tellement bon comme toute personne qui essaye de vivre sa vie avec le bon lait en apportant bien les choses que j’ai appris chez moi. En effet j’ai été bien élevé. Et j’ai eu un bon berceau, pas un économique, mais depuis l’allaitement. Des parents très présents, frères et sœurs. Comment renier cela ? Et ce qui est bien, comme ils le disent, je suis un archétype de bon type.

Le bel homme de « Sos Mi Vida », la télécomédie de Canal 13, a commencé sa journée à 6h30 du matin. Il a enregistré jusqu’à 19 heures et après l’entrevue, dans un bar de Palerme, il a prévu d’aller au gymnase. Il ne se montre ni fatigué ni en manque d’attitude. Il sait qu’on va lui demander des choses qu’il ne désir peut être pas répondre, mais tant qu’il y aura du respect – nous continuons l’entrevue.

Réglé le point du fait qu’il soit tellement bon comme il paraît (et en effet il y paraît), le chevalier parfait, objet aspirant des adolescentes, adultes et belles-mères est sur le point de parler pour la première fois de ce qu’il n’a jamais voulu parler : sa séparation, après 10 ans, avec Isabel Macedo, l’actrice de « Ame pirate ».

- Comment c’est de s’habituer à la solitude après tant de temps ?
On ne s’y habitue pas…Quelqu’un s’est déjà habitué ? Alors, un jour je vous répondrais. Ceci s’est passé hier… Je veux espérer. Il ne serait pas intelligent de ma part de vous donner une réponse.

Mais avec Isabel, ils continuent de parler.

Ca fait 10 ans et nous nous adorons. Alors il est très difficile d’essayer de toujours faire rouler le train sur les rails quand vous êtes tellement habitué pendant 10 ans au calme. Et du commencement à maintenant je suis seul. Je sors avec le chien : « il sort avec le chien », ils ont crié. Vous vous rencontrez avec votre sœur : « il était avec une blonde ». Si tant de rumeurs étaient sûres, je serais incontrôlable. Mais je cherche le calme et l’équilibre, il ne m’importe pas la vitesse à laquelle je vais.

Cette semaine, il y a eu deux nouvelles par rapport à Arana et Macedo. De lui, on dit qu’il a une fiancée à Villa La Angostura, ce qu’il ne nie pas ni le réaffirme « je ne pense pas à ça maintenant ». De Macedo, on a vu des photos avec un journaliste graphique uruguayen, duquel on l’assimile à son nouveau fiancé. « Je ne parle pas de cela », a déclaré Facundo.

Tandis que « Sos Mi Vida » s’est consolidé en tête des ratings, la santé de [color=blackFacundo Arana[/color] a commencé à faire sonner le signal d’alarme. Il y a une semaine, il a fallu l’interner pour des coliques rénales et dont la douleur l’a obligé à arrêter quelques enregistrements. Mais Arana ne s’est pas livré.

« Celui qui sait ce que sont les coliques, va me le faire comprendre. C’est quelque chose de très douloureux et inconfortable, mais c’est aussi une routine, rien de grave. Mais j’ai réussi à terminer mes scènes de la semaine. On veut toujours terminer son travail et avoir la santé pour le faire. Ce qu’en effet, j’ai senti c’est l’appui de beaucoup de gens. Et je les remercie. Je veux également leur faire mes excuses pour les avoir inquiétés. Je n’aime pas préoccuper les gens. »

- Pourquoi êtes-vous toujours aussi réservé sur votre vie privée ?
Premièrement, parce que c’est l’unique chose que j’ai.
Deuxièmement, parce que si je la préserve, je peux me mettre le masque que je garde le mieux pour mon travail. Et ma profession, que j’aime profondément, dépend un peu de cela. Duquel vous créez l’histoire que vous voulez raconter.

- Et que dîtes-vous de tant de rumeur que l’on veut coller à vous et à votre collègue du casting, Natalia Oreiro ?
Qu’elle est une amie, une grand collègue. Ce n’est pas que nous avons qu’une chimie entre nous, il y a de l’alchimie. C’est pourquoi les gens le croient.

Mais c’est baisers qu’on s’est donné au Mondial d’Allemagne ont fait l’objet de commentaire de tout le monde…

C’était un échantillon du fait que nous faisions bien notre travail, en racontant bien notre histoire. Ce que j’ai retenu de cela c’est que nous avons été le seul programme de fiction qui soit parti jusqu’en Allemagne et que du but argentin il y avait un panneau et la caméra venait directement sur nous. C’était une fierté.

- Que se passerait-il si Natalia n’était pas une femme mariée ?
Les rumeurs ne me seraient pas si antipathiques. Et Natalia est une femme mariée.

En dépit de son calme, Facundo Arana, a 32 ans, et est un homme qui a besoin de sentir l’adrénaline. Ainsi il a gravit l’Aconcagua, le Tronador, et a pratiquer des sports nautiques et a parcouru quelques fois le pays en camionnette.

- Qu’avez-vous senti sur le sommet de l’Aconcagua ?

On doit voir avec la vie, que vous marchiez et montiez, escaladiez, toujours de l’avant. Ne faites jamais un pas en arrière, ni pour prendre appui, parce vous pouvez tomber. C’est comme renouveler le titre avec le même.

- Et y a-t-il de la peur dans ce cas ?
Oui, si ce n’est pas de l’inconscience. Mais, dans le cas de l’Aconcagua c’est une peur douce, parce que vous avez le Paradis devant vos yeux. Mais avant de monter, par exemple, vous avez le cimetière des andinistes, que son des experts. Et ce Paradis ils l’ont mangé. Alors, de la peur, oui clairement. Mais je ne vais jamais par le sommet, je marche. Pas à Pas, vous arrivez.

Après avoir travaillé au théâtre avec Pepe Soriano et avoir gagné un ACE comme révélation pour «Visitando Al Sr. Green», Arana a terminé la saison au bout de 6 mois.

« C’est que je devais commencer « Sos Mi Vida ». Bien que je n’aie pas signé de contrat, j’avais donné ma parole, ce qui est la même chose. » Il a dit qu’il se préparait pour faire du théâtre et que la télé l’a pris par surprise. Pareille pour le cinéma, où il a travaillé seulement dans « La fuga » (Le vol) et dans « Chiquititas ». De « Sos Mi Vida » - il assure, qu’il ne voit pas une seconde saison.

Sa vie quotidienne, presqu’un mystère, il l’a en allant au supermarché avec sa chienne et camouflé. Mais quand ils sont découverts, il signe des autographes. Et il répond aux demandes. Jusqu’à ce qu’ils lèvent l’encre.

Arana rit à nouveau quand on lui parle de concurrence avec Pablo Echarri, le bel homme de « Montecristo ». « Nous nous aimons beaucoup, en vérité. Une année sur deux il gagne, et quand il ne gagne pas c’est moi. Arrive ensuite un tiers qui nous passe devant. Ca fait partie du jeu et c’est une partie amusante.

L’impression que vous donnez est que vous pourriez vivre tranquillement dans la renommée.
Oui, il y a beaucoup de chose que j’aime faire. Et ce que je veux réellement est d’avoir ma tête pleine de souvenirs, pour quand je serais vieux face à un feu, et je pourrais raconter à mes petits enfants toutes les choses que j’ai fait.

Mais pour avoir des petits enfants, il vous faut d’abord avoir des enfants.
J’en aurais sûrement. Le moment arrivera.


Source :
Lien : http://www.clarin.com/diario/2006/09/10/espectaculos/c-01211.htm


Voici une autre petite note qui fait partie de l’interview.

Un projet de solidarité

Avec sa carte de pilote (on peut le voir volant dans « Sos Mi Vida » en photo), Facundo Arana a déjà un projet dont il rêve. Faire le tour du monde en avion piloté par lui, pour obtenir des fonds pour « Fundaleu » (l’organisation qui lutte contre la leucémie, et qui l’a tant aidé quand il a eu le mal de Hodkings étant jeune) et diffuser la devise « Donner votre sang ».

« J’irais avec Marcos Marini, qui est mon instructeur de vol. Et j’apparaîtrais dans les pays dans lesquels on voit mes programmes, en travaillant pour cette cause en allait, je ne sais pas, au « Susana Giménez de Roumaine. Je sais ce que je veux faire un moment. « Fundaleu » me soutient, le canal me soutient, la « Force Aérienne » aussi. Mais je ne veux pas monter tant que rien ne sera complet. Pour le moment c’est un projet », dit l’acteur.

Opinion : L’international

Quand Facundo Arana parle de partir dans les pays où on y voit ses novelas, il ne parle pas de deux ou trois. Aujourd’hui, il est notre acteur le plus connu dans tout le monde. « Muñeca Brava », la série qu’il a interprété il y a 8 ans aux côtés de Natalia Oreiro, continue à montrer le titre de la télénovela argentine la plus vendue à l’extérieur : 54 pays et traduit en 25 langues. « Sos Mi Vida » avec le même couple, le même style (comédie romantique), un ton esthétique, suit son chemin pour briser ce record. Vous savez quoi ? Facundo s’est vu plus séducteur en français…bien qu’en japonais cela sonnait de quelque chose plus rare.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[ARTICLES] Facundo Arana dans CLARIN (10-09-06)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Superbe Article sur Johnny Hallyday dans le New York Times d'aujourd'hui!
» Dans ton cul ou dans mon cul ?
» Dans les steppes de l'Asie centrale ( Borodine )
» _Ne pas se faire prendre l'appareil photo à l'entrée ou dans la salle.
» Jouer seule dans un bar : comment m'amplifier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Facundo Arana Francophone :: FACUNDO ARANA :: Tout sur Facundo-
Sauter vers: